Comprendre le système de bonus-malus dans l’assurance automobile

En matière d’assurance automobile, le système de bonus-malus est un élément clé dans la détermination du montant de votre prime d’assurance. Aussi appelé coefficient de réduction-majoration (CRM), il récompense les bons conducteurs et pénalise ceux impliqués dans des accidents. Si vous êtes détenteur d’un contrat d’assurance automobile, comprendre le fonctionnement de ce mécanisme est essentiel.

Qu’est-ce que le système de bonus-malus ?

Le système de bonus-malus est un dispositif qui modifie à la hausse ou à la baisse le montant de votre prime d’assurance auto en fonction de votre comportement au volant durant l’année précédente. Il s’agit d’un mécanisme incitatif visant à encourager les conducteurs à adopter une conduite prudente et responsable.

Chaque année, en l’absence d’accident responsable, votre coefficient (ou malus) diminue de 5%. En revanche, si vous êtes responsable d’un accident, votre coefficient augmente : de 25% en cas d’accident partiellement responsable et de 50% en cas d’accident totalement responsable.

Comment est calculé le bonus-malus ?

Le bonus-malus se calcule en multipliant votre prime de référence par le coefficient applicable. Par exemple, si votre prime est de 500 euros et que vous avez un bonus (coefficient inférieur à 1) de 0,80, alors votre prime pour l’année suivante sera égale à 400 euros.

Pour les nouveaux conducteurs, le coefficient est fixé à 1 lors du premier contrat. Il diminuera ensuite chaque année sans accident responsable et augmentera en cas contraire.

Autre article intéressant  L'importance de choisir un cabinet juridique ou un avocat compétent

L’impact du bonus-malus sur votre contrat d’assurance

L’impact du système de bonus-malus sur votre contrat ne se limite pas au montant annuel des primes à payer. En effet, un malus trop important peut entraîner la résiliation du contrat par l’assureur. Cela peut rendre plus difficile et coûteux pour vous la souscription à une nouvelle assurance auto.

Toutefois, il existe des assurances spécifiques pour les conducteurs malussés ou résiliés qui permettent une remise en selle progressive.

Faire jouer la concurrence

Même si vous êtes malussé, il est toujours possible de faire jouer la concurrence entre assureurs. Certains établissements proposent des offres spéciales aux conducteurs ayant un malus important mais souhaitant améliorer leur conduite.

Ainsi, il convient toujours de comparer les différentes offres disponibles sur le marché afin de trouver celle qui répondra au mieux à vos besoins et à votre budget.

Bonus-Malus et loi Hamon

La loi Hamon permet aux assurés ayant au moins un an d’engagement avec leur assureur actuel, résilier leur contrat quand ils le souhaitent. Cela offre donc une grande flexibilité aux conducteurs qui bénéficient d’un bonus important et souhaitent changer d’assureur pour bénéficier d’une meilleure offre.

Récupérer son Bonus après un Malus

Sachez qu’il est possible après avoir été malussé suite à un ou plusieurs accidents responsables, récupérer son bonus. Pour cela il faut que pendant deux années consécutives vous ne soyez impliqué dans aucun sinistre responsable. Votre coefficient sera ainsi ramené à 1 (soit aucun malus).

En somme,, comprendre comment fonctionne le système du bonus-malus peut vous aider à gérer plus efficacement vos contrats d’assurances automobiles. Il incite chaque assuré a adopter une conduite prudente pour bénéficier des avantages financiers liés au bonus.

Autre article intéressant  Porter plainte contre l'État : Comment et pour quelles raisons le faire ?